Après avoir obtenu deux diplômes de fin d’études musicales (saxophone, solfège) au CNR d’Angers en 1988, Frédéric Durand interrompt ses études musicales pour se consacrer aux études de physique jusqu’à l’obtention d’une maîtrise de physique (1993) ainsi qu’un diplôme d’études approfondies (1994). Il reprend ensuite ses études musicales et obtient un 1er prix de basson à l’unanimité au CNR de Paris en 1995. 

Il effectue son service national en tant que scientifique à l’École nationale supérieure des Mines, puis entre au CNSM de Paris où il obtient en 1999, à l’unanimité avec les félicitations du jury, le 1er prix de basson ainsi que le diplôme de formation supérieure avec mention très bien. 

Frédéric Durand est également lauréat du concours international de Basson de Toulon en 1999. 

Tout en continuant ses études, il intègre d’abord l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre symphonique de Tours puis l’Orchestre de la Garde républicaine avant d’entrer à l’Orchestre national de France en 2009.

F Durand.jpg