Pierre Lenert

Pierre Lénert naît dans une famille de musiciens. Son premier maître est son père, Jean, professeur au Conservatoire de Paris.

À seize ans, il entre au Conservatoire, où il est l'élève des classes de violon de Michèle Auclerc et d'alto de Colette Lequien1. Par la suite, il étudie au Luxembourg, auprès de Kim Kashkashian, avec Yuri Bashmet en France et en Allemagne avec Hatto Beyerle.

Pierre Lénert remporte de grands concours internationaux : Markneukirchen (Allemagne), Maurice Vieux (France) et Lionel Tertis (Île de Mann, Grande-Bretagne). Il a été parrainé par la Fondation Philipp Morris et la Fondation Yehudi Menuhin.

Pierre Lénert joue régulièrement dans de grandes salles de concerts : le Queen Elisabeth Hall à Londres, Le Palais des Beaux Arts de Bruxelles, la salle Tchaikovski à Moscou, Le Brick Hall à Nagasaki, la salle Pleyel, le Théâtre du Châtelet, le Théâtre des Champs-Élysées, le Palais Garnier à Paris, le Concertgebouw d'Amsterdam

Pierre Lénert joue avec des orchestres tels que l'Orchestre de l'Opéra national de Paris, l'Orchestre de la Radio Hongroise, l'Orchestre Philharmonique de Sofia, le Kyushu Symphony Orchestra, l'Orchestre de la Camerata d'Athènes, l'Orchestre du Gran Teatro del Liceo...sous la direction de Philippe de Chalendar, Frédéric Chaslin, Myung Wung Chung, Edmond Colomer, James Conlon, Armin Jordan, Jacques Mercier, Fumiaki Miyamoto... Il a également interprété la Symphonie concertante de Mozart aux côtés d'Augustin Dumay.

Sa carrière internationale de chambriste débute avec le festival de Marlboro (aux États-Unis) où il joue aux côtés de Rudolf SerkinPaul Tortelier, David Soyer, et Isidore Cohen2. Il se produit ensuite au Festival de Georges Enesco (Bucarest), Kuhmo (Finlande), aux BBC Proms Chamber Music (Londres), aux Schubertiades (Autriche)… aux côtés notamment, de Joshua BellJeff CohenMartin FröstIsabelle FaustAlban Gerhardt, Marie Hallynck, Nelly Decamp, Hervé Joulain, Patrick Messina, Viktoria Mullova, Nicolas Stavy, Alexandre TharaudCédric Tiberghien et le Quatuor Danel. En 2005, Pierre Lénert fonde le Festival de musique de chambre « Sérénade » à Surgères, dont il est le directeur artistique4,5.

Il participe à la création de partitions nouvelles, comme celles de Michiru Ōshima (Concerto pour alto "Voix de la Vie"), Marc BleuseEdison DenisovAntoine DuhamelThierry Pécou et Ian Wilson.

Son disque publié par le label Intégral Classic-Sonogramme, « Rhapsodie », avec Cédric Tiberghien (2008) a été largement récompensé par la presse (« 9 » de Classica, « 5 clés » dans Diapason, « 4 étoiles » du Monde de la Musique). Il a également reçut un prix de l’Académie Charles-Cros, chez EMI et Diapason d'Or de l’Année 2000, chez Arion.

Il est nommé en 1988 au poste de « Premier Alto SuperSoliste » de l’Orchestre de l'Opéra national de Paris, en est aujourd’hui toujours le titulaire2.

Pierre Lénert joue un alto de 1865, le « Comte Cheremetièv » de Jean-Baptiste Vuillaume.